Le panier

CBD et huiles de support : ont-elles de l’importance ?

Posté par La Chanvré CBD Paris le
CBD et huiles de support : ont-elles de l’importance ?

Les huiles de CBD peuvent être faites avec de l’huile MCT, de graines de chanvre, d’avocat, d’huile d’olive, et plus encore.


Quelle est la différence ? 


L’huile végétale est-elle importante ? 


Nous explorons ce sujet en profondeur.

Si vous regardez l’étiquette de votre huile de CBD, vous verrez qu’elle contient plus que de l’extrait de chanvre.


Comme leur nom l’indique, les huiles de CBD comprennent également une huile — qui est généralement une forme quelconque d’huile végétale ou de glycérine végétale.


Ces huiles ont un but important — aider à diffuser le composant actif — dans notre cas, le CBD — dans l’organisme.


Il existe de nombreuses huiles de support différentes utilisées dans les produits CBD — noix de coco, MCT, de palme, d’olive, d’avocat, de graines de chanvre, de sésame et d’huile de pépins de raisin — chacune avec son propre ensemble de points positifs et négatifs.


Dans cet article, nous parlerons de tout ce que vous devez savoir sur le processus de sélection de notre huile végétale. 


Alors, commençons.

 Qu’est-ce qu’une huile de support ?


Comme son nom l’indique, une « huile de support » sup–porte le CBD et d’autres substances phytochimiques. C’est une solution simple. L’huile de support agit comme un solvant pour dissoudre les composés de la plante de chanvre afin de les rendre plus faciles à utiliser.


Ce concept n’est pas unique aux produits CBD. Ce même concept s’applique lors de la préparation de Kool-aid en dissolvant de la poudre aromatisée dans de l’eau, ou lors de la préparation d’eau savonneuse pour laver la vaisselle.


La seule différence réside dans le fait que l’on utilise ici un corps gras à la place de l’eau. En effet, les cannabinoïdes sont solubles dans les huiles et les graisses plutôt que dans l’eau.


 Quels sont les avantages de l’ajout d’huiles de support au CBD ?


Il y a trois raisons principales pour lesquelles les huiles de support sont utilisées. 


 1. Les huiles de support améliorent l’absorption du CBD


L’une des principales raisons pour lesquelles les fabricants d’huile de CBD diluent des extraits de chanvre comme le CBD dans une huile végétale a trait à une meilleure absorption dans l’intestin. Cela fonctionne compte tenu du fait que le CBD est une substance liposoluble.


C’est important étant donné que le corps offre deux voies distinctes pour absorber les composés dans l’organisme — une voie soluble dans l’eau et une voie soluble dans la graisse. Tout cela se produit au niveau de l’unité de travail du tractus intestinal connue sous le nom de microvillosités (photo ci-dessous).


Les composés solubles dans l’eau, comme la plupart des acides aminés, des sucres et des minéraux, peuvent voyager directement dans le sang à base d’eau par la paroi intestinale. D’ici, ils sont transportés à travers l’organisme. Dans le diagramme ci-dessus, les substances solubles dans l’eau pénètrent dans la partie rouge sous la surface (le sang).

(Le système lymphatique)

Par contre, les substances liposolubles — comme le CBD — ne peuvent pas aller directement dans le sang. Elles doivent d’abord être conditionnés en minuscules gouttelettes appelées micelles. Ces micelles pénètrent ensuite dans le tissu lymphatique adipeux — un réseau de composés à base de graisse et de cellules immunitaires. Elles remontent ensuite dans le corps par la lymphe, puis pénètrent dans la circulation sanguine directement au-dessus du cœur.


Dans le diagramme ci-dessus, la lymphe correspond aux tubes verts (appelés lactés). Ces lactés transportent le CBD (et d’autres cannabinoïdes) vers le système lymphatique.


L’absorption des graisses de cette façon nécessite une série d’enzymes dans le tube digestif pour préparer les molécules de graisse à l’absorption en les décomposant et en les transformant en micelles. Lorsque nous ingérons des graisses, les récepteurs du goût dans notre bouche envoient des signaux au tube digestif pour préparer ces enzymes.


Lorsque nous prenons du CBD en même temps que d’autres graisses, cela aide à préparer le corps à cet effet — en signalant au reste du corps de se préparer à l’absorption de graisses — ce qui augmente efficacement la quantité de CBD que le corps peut absorber.


2. Les huiles de support facilitent la mesure des doses


La différence entre 5 mg et 50 mg de cristaux de CBD purs est minuscule — 50 mg de cette source hautement raffinée de CBD correspond à peu près à la taille d’une tête d’allumette.


Pour obtenir des doses précises comme 7,5 mg, il faut une échelle de précision et il n’est pas possible de procéder avec précision à l’œil nu. Nous avons besoin d’équipements spéciaux pour cela, ce qui n’est tout simplement pas réaliste pour la plupart des utilisateurs de CBD.


La solution consiste d’abord à diluer les cristaux de CBD dans une huile végétale en une quantité prévisible — comme 100 mg, 300 mg, 600 mg ou 1 000 mg de CBD par flacon, comme vous le trouverez sur la plupart des huiles de CBD.


À partir de là, le plus grand volume d’huile contenant du CBD dissout est beaucoup plus facile à mesurer. La même dose de 50 mg peut être mesurée en comptant les gouttes d’huile ou en mesurant le liquide dans une cuillère à mesurer. Il rend le dosage du CBD significativement plus précis et constant.


 3. Les huiles minérales peuvent offrir d’autres bénéfices pour la santé


De nombreuses huiles végétales apportent leurs propres bienfaits pour la santé.

Par exemple, l’huile de coco est largement reconnue pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques et peut aider à augmenter le taux de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) [5].

L’huile d’olive réduirait le risque de maladies cardiaques par d’autres moyens [6].

D’autres huiles de support offrent des avantages antioxydants, fournissent une petite quantité d’énergie à l’organisme et offrent également des acides gras oméga 3 et 6 bénéfiques.

Bien entendu, la plupart de ces bénéfices nécessiteraient des quantités relativement plus importantes d’huile de support. Les doses efficaces de ces graisses commencent habituellement aux alentours de 10 mL et plus.

La dose d’huile de CBD peut varier de 1 à 10 mL selon la puissance de l’huile.

Huiles de support ordinaires et CBD


Différentes marques de CBD utilisent différentes huiles de support, et certaines mélangent même plusieurs huiles de support dans le même produit pour obtenir un mélange unique.


L’huile de support la plus courante utilisée pour fabriquer les huiles de chanvre est de loin l’huile TCM ( “Triglycérides à Chaîne Moyenne”) — mais il y a plusieurs choix possibles d’huile de support pour le CBD.



 1. Huile Triglycéride à Chaîne Moyenne (TCM)


Les molécules de graisse produites dans la nature se présentent normalement en groupes de trois, appelés triglycérides.


Un triglycéride consiste essentiellement à combiner trois acides gras de différentes longueurs (graisses à chaîne courte, moyenne et longue) avec une articulation centrale sucrée de glycéride les maintenant tous ensemble. C’est ainsi que les graisses se retrouvent dans les plantes et les animaux.


La longueur des chaînes d’acides gras est déterminée par le nombre d’atomes de carbone dont elles sont constituées :


Acides gras à chaîne courte — 2 à 5 atomes de carbone

Acides gras à chaîne moyenne — 6 à 12 atomes de carbone

Acides gras à longue chaîne — 13 atomes de carbone ou plus


L’huile MCT est dérivée de l’huile de coco ou de palme, naturellement riche en triglycérides d’acides gras à chaîne moyenne comme l’acide caproïque (C6), l’acide caprylique (C8), l’acide caprique (C10) et l’acide laurique (C12).


Les acides gras à chaîne moyenne sont considérés comme les meilleurs pour les huiles de CBD parce que leur structure plus courte leur permet d’être absorbés immédiatement par le tube digestif plutôt que d’avoir à être d’abord décomposés en plus petits morceaux — ce qui signifierait un taux d’absorption beaucoup plus lent.


Les acides gras à chaîne courte ne sont pas désirés parce qu’ils servent de principale source de nourriture pour les bactéries qui vivent dans l’intestin — ce qui signifie qu’ils sont rapidement consommés par nos bactéries avant que le corps puisse les absorber.


Les huiles TCM sont idéales pour les huiles de CBD et sont exceptionnellement plus abordables en raison de l’abondance d’huiles de coco, de soja disponibles sur le marché.


Quelle huile de support se marie mieux avec le CBD ?


Nombreuses sont les compagnies CBD affirmant que leur choix d’huile-support est le meilleur. 


Par exemple, de nombreuses marques déclarent que l’huile TCM est supérieure à d’autres choix, tandis que d’autres affirment que les huiles TLC (à longue chaine), comme l’huile d’olive, sont meilleures.


En fin de compte, il n’y a pas assez de preuves pour suggérer qu’une huile de support spécifique est supérieure à une autre. En l’état actuel des choses, toute huile de support est suffisante pour dissoudre le CBD et faciliter son absorption par l’organisme.


Enfin, vous n’avez pas à vous soucier du choix d’une huile-support spécifique, car elles favoriseront toutes efficacement l’absorption du CBD. Il n’existe donc pas de « meilleure » huile végétale pour améliorer l’efficacité de votre teinture.


Vous pourriez aimer...

Références


https://dailycbd.com/fr/huiles-de-support-et-cbd-ont-elles-de-limportance/

  1. Citti, C., Linciano, P., Panseri, S., Vezzalini, F., Forni, F., Vandelli, M. A., & Cannazza, G. (2019). Cannabinoid profiling of hemp seed oil by liquid chromatography coupled to high-resolution mass spectrometry. Frontiers in plant science, 10, 120.
  2. Leizer, C., Ribnicky, D., Poulev, A., Dushenkov, S., & Raskin, I. (2000). The composition of hemp seed oil and its potential as an important source of nutrition. Journal of Nutraceuticals, functional & medical foods, 2(4), 35-53.
  3. Garavaglia, J., Markoski, M. M., Oliveira, A., & Marcadenti, A. (2016). Grape seed oil compounds: Biological and chemical actions for health. Nutrition and metabolic insights, 9, NMI-S32910.
  4. Zgair, A., Wong, J. C., Lee, J. B., Mistry, J., Sivak, O., Wasan, K. M., … & Gershkovich, P. (2016). Dietary fats and pharmaceutical lipid excipients increase systemic exposure to orally administered cannabis and cannabis-based medicines. American journal of translational research, 8(8), 3448.
  5. Nevin, K. G., & Rajamohan, T. (2004). Beneficial effects of virgin coconut oil on lipid parameters and in vitro LDL oxidation. Clinical biochemistry, 37(9), 830-835.
  6. Covas, M. I., Nyyssönen, K., Poulsen, H. E., Kaikkonen, J., Zunft, H. J. F., Kiesewetter, H., … & Nascetti, S. (2006). The effect of polyphenols in olive oil on heart disease risk factors: a randomized trial. Annals of internal medicine, 145(5), 333-341.
  7. Simopoulos, A. P. (2002). The importance of the ratio of omega-6/omega-3 essential fatty acids. Biomedicine & pharmacotherapy, 56(8), 365-379.
  8. Garavaglia, J., Markoski, M. M., Oliveira, A., & Marcadenti, A. (2016). Grape seed oil compounds: Biological and chemical actions for health. Nutrition and metabolic insights, 9, NMI-S32910.
  9. Tuck, K. L., & Hayball, P. J. (2002). Major phenolic compounds in olive oil: metabolism and health effects. The Journal of nutritional biochemistry, 13(11), 636-644.

Ancienne article Nouvelle article