Comment le CBD peut aider à lutter contre les allergies printanières ?

"Le printemps est là et les pollens de bouleau sont de sortie et se répandent dans l'air comme les œufs de Pâques", écrit encore le RNSA. "Les pollens de charme (qui sont de la même famille que les bouleaux) et les pollens de frêne sont aussi très abondants dans l'air avec un risque d'allergie qui évoluera entre le niveau faible et le niveau élevé selon les départements."


L’exposition de la population aux pollens constitue un enjeu de santé publique compte tenu du nombre de personnes concernées par des allergies en France : de l’ordre de 20 % des enfants à partir de 9 ans et de 30 % des adultes, en augmentation ces dernières années dans les pays industrialisés.


Certains polluants chimiques de l’air peuvent modifier la réaction allergique en agissant soit sur les grains de pollen, soit directement sur les malades. Ainsi, les symptômes de l’allergie peuvent être plus importants en cas d’épisode de pollution.


Enfin, le changement climatique a également un effet sur certains pollens : précocité de la date de début de pollinisation, augmentation de la quantité de pollens produite, prolifération de certaines espèces du sud vers le nord,


Bonne nouvelle : Le CBD peut agir comme un antihistaminique naturel et aider à réduire, voire à soulager, les symptômes gênants.


Qu’est-ce qu’une allergie printanières ?

L'allergie est l'ensemble des symptômes qui surviennent lors de l'exposition à un allergène auquel la personne est sensibilisée.


L'allergie résulte d'un dérèglement du système immunitaire responsable d'une perte de tolérance à des substances, a priori inoffensives, et rencontrées dans la vie quotidienne : les allergènes. Une fois qu'elle est sensibilisée à un allergène, la personne allergique présente, à chaque nouveau contact, une réaction inadaptée de l'organisme et donc des manifestations de son allergie.


Deux temps sont nécessaires pour que l'allergie apparaisse :


-une première phase de sensibilisation à l'allergène qui ne donne aucun signe clinique et passe inaperçue ;

-une deuxième phase de révélation au cours de laquelle se déclenchent les symptômes. Cette phase se répète à chaque exposition à l'allergène.


Les allergies aériennes


Elles touchent surtout le nez, les bronches et les yeux. Les principaux pneumallergènes responsables des allergies aériennes sont :


-les acariens

-les animaux domestiques :

-les pollens, dont les saisons de floraison varient en fonction de la répartition géographique de la flore. Seuls les pollens transportés par le vent sont allergisants. La pollution atmosphérique augmente leur agressivité :

-pollens des arbres : cyprès, bouleau, chêne, frêne, charme, p)latane, peulpier, saule, noisetier...,

-pollens des graminées : phléole, dactyle, ivraie, paturin,

-pollens des herbes : armoise, ambroisie (information sur le site sante.fr), plantain, pariétaire...,

-les moisissures 

-les blattes 

-le latex 


Les allergies alimentaires


Chez l'enfant, les trophallergènes les plus souvent en cause.


Les allergies médicamenteuses


L'allergie aux venins


https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/allergies/comprendre-allergies#:~:text=L'allergie%20est%20une%20hypersensibilit%C3%A9,alimentation%20ou%20les%20m%C3%A9dicaments%20notamment.

Quels sont les remèdes naturelles qui aident à lutter contre les allergie ?

La prise en charge des maladies allergiques est globale. Néanmoins, elle débute par l’éviction des allergènes mis en évidence par les tests d’allergie, lorsque cela est possible. Cette mesure d’éviction est associée à des traitements médicamenteux (principalement l’utilisation d’antihistaminiques), ainsi qu’à des mesures éducatives pour éviter les récidives et les crises d’allergie.


La désensibilisation, ou immunothérapie allergénique (ITA), a pour but de rendre le patient tolérant vis-à-vis de l’allergène responsable. C’est une sorte de traitement vaccinal des allergies, reposant sur l’administration régulière d’extraits allergéniques pendant une période prolongée, idéalement 3 à 5 ans.


Néanmoins, les bénéfices sont beaucoup plus précoces, apparaissant nettement au bout de trois ou quatre mois. L’immunothérapie allergénique s’applique préférentiellement aux patients souffrant d’allergies aux acariens, aux pollens, ou au venin d’hyménoptères. Pendant longtemps, la désensibilisation se faisait par injections sous-cutanées, hebdomadaires puis mensuelles. 


Depuis plusieurs années, on tend à lui préférer la voie sublinguale, moins contraignante et mieux tolérée. Il s’agit de prendre le matin des gouttes d’allergènes, gardées deux minutes sous la langue puis avalées. Enfin, des comprimés sont maintenant disponibles pour certains allergènes. 


L’effet protecteur de la désensibilisation se prolonge habituellement plusieurs années après l’arrêt de celle-ci. Plusieurs études montrent, en outre, que ce traitement réduit le risque de développer d’autres allergies. 


https://www.inserm.fr/dossier/allergies/

Comment le CBD et les mélanges de plantes aident-ils à lutter contre les allergies ?

Le CBD, ou cannabidiol est le principal cannabinoïde présent dans la plante de chanvre et est généralement le deuxième cannabinoïde le plus courant dans la plante de cannabis.


Certains cannabinoïdes ont notamment des effets antidépresseurs, anti-inflammatoires, anxiolytiques, anti-nauséeux, alors que d'autres peuvent même aider à protéger notre système nerveux.


Saviez-vous que notre organisme produit également des substances cannabinoïdes qui se concentrent dans les cellules nerveuses du cerveau?


Découvert il y a 30 ans, le système endocannabinoïde (SEC) joue un rôle essentiel dans le maintien des différents équilibres du corps , que l'on appelle "homéostasie".


L'homéostasie est primordiale dans le processus de régulation qui permet de conserver le fonctionnement normal de l'organisme.


Le rôle du CBD est de maintenir l’équilibre naturel de l’organisme et le rééquilibre si nécessaire. 


C’est ainsi que le CBD pourrait fonctionner comme un antihistaminique naturel contre les allergies.


Le CBD renforce le système immunitaire


En cas d’allergies, le système immunitaire est soumis à un stress important. Le CBD est un moyen fantastique de renforcer le système immunitaire car il est absorbé comme un messager du corps lui-même, ce qui a un effet positif sur les systèmes immunitaire et nerveux. Le SEC peut aider à empêcher la libération d’histamines, le déclencheur de nombreuses réactions allergiques.


Le CBD est anti-inflammatoire


Les cannabinoïdes sont très utiles dans le traitement des infections et des inflammations, un autre symptôme typique des allergies. Lorsqu’il est soutenu par le CBD, le SEC peut supprimer la libération de substances inflammatoires telles que les histamines.


Le CBD un remède complémentaire contre les allergies au pollen. Les personnes allergiques peuvent lutter activement contre les nez bouchés et les toux gênantes en prenant des gouttes de CBD. Le CBD peut etre particulièrement bénéfique contre les problèmes respiratoires et peut également aider les patients asthmatiques à être soulagés.


Le CBD calme les nerfs


Les personnes qui souffrent d’allergies connaissent également le stress désagréable, l’anxiété et même les humeurs dépressives que cela peut entraîner. C’est là que le système SEC joue un rôle car il régule nos émotions. Avec suffisamment de cannabinoïdes, notre taux de sérotonine augmente également. Cela signifie un bien-être et un bonheur accrus, ce qui rend le corps plus résistant au stress.


Un meilleur sommeil grâce au CBD


Une nuit de sommeil réparateur peut également dépendre de votre système endocannabinoïde. L’effet calmant du CBD peut nous procurer un sommeil plus profond, ce qui renforce le système immunitaire et le bien-être général. Comment ? Les personnes qui dorment mieux sont plus détendues et de meilleurs humeurs.


En savoir plus sur le sytème endocannabinoide


Trouvez le bon dosage de CBD pour les allergies

L’huile est absorbée par voie orale, et les gouttes sont placées directement sous la langue. De là, elle est absorbée par la muqueuse buccale. 


Chacun a une réaction différente à l’huile de CBD. Il est donc préférable de commencer par un faible dosage, et si cela fonctionne bien, d’augmenter progressivement. Si aucune amélioration ne se produit, la quantité peut être ajustée, ou vous pourriez également choisir une huile de CBD avec une concentration plus élevée de CBD.


Selon le type et la gravité de l’allergie, les huiles de CBD peuvent vous accompagner dans votre routine en microdosage.


Chaque dosage doit être individuel car les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre. Une fois le bon dosage trouvé, le CBD peut agir comme un antihistaminique naturel et avoir des effets positifs sur les systèmes immunitaire et nerveux.


Pour contrer les allergies au pollen ou le rhume des foins, commencez un traitement quotidien à l’huile de CBD avant le début de la haute saison.


La quantité de gouttes peut être augmentée tout au long de la saison des allergies entre une ou deux gouttes tous les 2 ou 3 jours, si nécessaire. Dans les cas aigus, la dose peut être augmentée et même doublée sans avoir à s’inquiéter.

Sale Off
huile de CBD
€69,90


Les infusions au chanvre contiennent également du CBD et peuvent être utilisées pour soulager vos maux.


Ajoutez un peu d’huile de coco à votre thé pour une boisson chaude apaisante et calmante. 


Nous vous recommandons nos tisanes au CBD

Sale Off
Infusion au chanvre
€13,90
Sale Off
Maté vert bio et CBD
€13,90
Sale Off
iNFUSION au CBD eclipse
€15,90
Sale Off
Tisane bio ayurvédique Gingembre et CBD
€15,90

Les bienfaits des plantes

1. ROOÏBOS

Le «thé rouge», la tisane rooïbos contient plusieurs composantes naturelles (des bioflavonoïdes tels que le rutin et le quercetin) qui bloquent la libération d’histamines – un important facteur des réactions allergiques. La consommation régulière de tisane rooïbos contribue à métaboliser les allergènes et allège les symptômes, dont les irritations cutanées.


2. GINGEMBRE

Les vertus du gingembre sont nombreuses et sont souvent utilisées pour combattre la nausée. Or, les thés contenant du gingembre constituent également un excellent antihistaminique naturel et une infusion qui contribue à réduire l’inflammation des muqueuses nasales.


3. MENTHE POIVRÉE

Les thés ou les tisanes à la menthe poivrée agissent comme des décongestionnants. Ce type de menthe diminue la sécrétion d’enzymes anti-inflammatoires comme les histamines qui sont à l’origine des réactions immunitaires contre les allergènes.


4. THÉ VERT

Le thé vert est un antioxydant riche en quercétine – un composé végétal qui favorise la protection anti-inflammatoire contre les allergènes. C’est notamment la quercétine qui donne au thé vert sa pigmentation et qui contribue à bloquer les réactions immunitaires causées par le pollen, la poussière et les poils d’animaux.


5. CYNORRHODON

On retrouve également la quercétine dans les petits fruits. Une tisane aux bleuets constitue donc une excellente infusion pour diminuer les symptômes saisonniers.


6. CURCUMA

Le curcuma est largement reconnu pour ses effets anti-inflammatoires. En outre, il contribue également à ralentir l’apparition de symptômes causés par la saison des allergies en agissant à titre d’antihistaminique naturel. Il ne suffit que de déguster régulièrement une tisane au curcuma bien infusée pour en ressentir les bienfaits.


Lors de la saison des allergies, prévenez le contact avec le pollen en évitant de faire sécher les vêtements et la literie à l’extérieur. Profitez du petit matin, avant 9h, pour ouvrir vos fenêtres alors que la rosée empêche les allergènes de flotter dans l’air. Terminez la journée par une douche fraîche qui nettoiera les allergènes collés à vos cheveux et sur votre peau.


Du reste, prenez le temps de savourer un bon thé ou une bonne tisane à tout moment pendant le printemps et l’été, car il s’agit de la meilleure façon de profiter de la saison des allergies!

Peut-on être allergique aux aliments de chanvre?

C’est peu probable. Le chanvre est naturellement sans gluten. C’est un aliment particulièrement compatible et facilement assimilable par le corps humain. 


C’est surement un signe que nous sommes nés pour en consommer!


Pourquoi consommer du chanvre plutôt qu’un autre aliment?


La graine de chanvre est probablement l’aliment le plus riche qui soit. La particularité du chanvre, c’est la symbiose idéale entre la diversité d’éléments nutritifs, leur quantité et l’efficacité avec laquelle le corps les utilise. 


En effet, le chanvre contient des protéines, des Oméga-3 et 6, des fibres et des vitamines en amont. 


L’avantage, c’est que ces éléments nutritifs s’y retrouvent dans des proportions (ratio d’Oméga-3 et 6) et sous des formes (AAE) particulièrement faciles à absorber et à utiliser par le métabolisme humain.

Sale Off
Crispy Crush : Graines de chanvre caramélisées
€12,90€12,90